EMS : Electro-MyoStimulation. Comment ça fonctionne ?

Sommaire

Rédigé par Dr Bailleul – Le contenu de ce texte est la propriété de Innovation Fitness, toute reproduction même partielle est strictement interdite.

L’EMS, comment ça fonctionne ?

La stimulation par impulsions électriques des muscles,- ou électro-myostimulation* (= *EMS selon l’abréviation la plus courante)-,  déclenche une contraction réflexe des muscles sur lesquels sont posées les électrodes. Ces dernières délivrent des impulsions régulières et répétées.

C’est une technique très ancienne dont la 1ère preuve scientifique démontrant qu’un courant électrique pouvait déclencher l’activation par contraction d’un muscle, remonte à la fin du XVIIIe siècle grâce aux travaux de Luigi Galvani (à l’origine du terme de courant « galvanique »).

Elle a été reprise ensuite dans les années 60-70 pour la préparation des sportifs de haut niveau, d’abord en Union soviétique puis en Occident.

Les électrodes,- qui dans le cas d’une combinaison d’électrostimulation / EMS, sont contenues dans des « pads » (sorte de plaquettes) de taille variée selon l’importance du groupe musculaire à stimuler-, sont reliées par des câbles (intégrés dans le tissu de la combinaison) à un générateur porté à la taille, sur le coté de la combinaison.

Les « pads » renfermant les électrodes et fixés à différents endroits de la combinaison selon la répartition anatomique des principaux groupes musculaires du corps, sont posés sur la peau à proximité immédiate du groupe musculaire à stimuler.

Les impulsions électriques ainsi générées aux muscles à travers la peau, reproduisent l’influx nerveux induit par le système nerveux central en cas d’exercice musculaire volontaire, lui-même générateur de contractions musculaires.

L’intérêt d’une contraction musculaire réflexe induite par impulsions électriques par rapport à une contraction musculaire volontaire générée par un entraînement physique traditionnel, repose sur la triple notion :

(1) qu’elle ne nécessite ni condition physique particulière

(2) ni effort

(3) et aussi qu’il est généralement considéré qu’une impulsion électrique régulièrement répétée sur un muscle, entraîne le recrutement réflexe de 98 à 100% des fibres musculaires concernées, tandis qu’une contraction musculaire volontaire consécutive à un exercice physique traditionnel, n’entraînera, – en particulier selon la condition et les efforts physiques du sujet effectuant l’exercice -, que 40-60% de recrutement des fibres musculaires exercées au cours de l’entraînement et par conséquent, une efficacité moindre malgré l’effort physique effectué

Qui l’utilise en pratique ? /  L’électrostimulation, à quoi ça sert ?

Aujourd’hui l’EMS est utilisée couramment dans 4 domaines :

  1. chez les Sportifs de haut niveau
  2. en Kinésithérapie
  3. en Fitness
  4. en Esthétique

 

1. Sportifs de haut niveau & électrostimulation / EMS

L’électrostimulation (EMS) qui était  destinée à l’origine aux sportifs de haut niveau, est encore utilisée chez les sportifs professionnels au quotidien en contribuant et en facilitant les étapes suivantes indispensables au maintien de leur condition physique et à l’optimisation de leurs performances.

Elle participe ainsi à :

  • leur préparation à l’entraînement physique
  • l’entretien de leur condition musculaire en tant que technique complémentaire de leur entraînement régulier traditionnel
  • la récupération après un entraînement physique ou une compétition

Elle s’intègre donc dans une démarche globale d’optimisation des performances.

De cette manière elle aide également à la lutte contre le dopage.

Enfin les sportifs professionnels l’apprécient au quotidien pour le gain de temps conséquent avec une durée d’entraînement diminuée jusqu’à 2,5-3 fois, du fait du recrutement réflexe de la quasi-totalité des fibres musculaires sous l’action des impulsions électriques.

 

2. Kinésithérapie & électrostimulation/EMS

L’ électrostimulation (EMS) est utilisée au quotidien dans les cabinets des kinésithérapeutes ou en médecine du sport :

  • en électrothérapie
  • en rééducation

Elle est employée en particulier en cas :

  • d’atrophie musculaire
  • de blessure musculaire
  • de blessure ligamentaire et/ou tendineuse

 

3. Fitness & électrostimulation/EMS

Comme chez le sportif professionnel, l’EMS est utilisée couramment par les professionnels  du fitness pour :

  • la préparation à l’entraînement physique
  • compléter et optimiser l’entraînement musculaire
  • la récupération de l’entraînement physique

 

4. Esthétique & électrostimulation/EMS

Enfin l’EMS est également utilisée par les professionnels afin d’améliorer et d’entretenir la composante esthétique du corps :

  • dans l’aide au contrôle du poids
  • dans l’amélioration et l’entretien de l’aspect de la peau
  • dans l’amélioration de la cellulite féminine
  • dans l’accentuation de la musculature apparente

Systèmes-cibles de l’EMS

Les systèmes physiologiques qui constituent le corps humain et sont ciblés par l’EMS, sont nombreux comme l’ont démontré les multiples recherches de physiologie médicale sur le sujet.

(cf. Bibliographie scientifique non exhaustive en fin d’article).

Par le biais des impulsions électriques qu’elle délivre aux muscles, L’EMS va ainsi cibler et stimuler en particulier :

  1. les cellules constituant les fibres musculaires
  2. le système vasculaire global  (c’est à dire artériel, veineux et lymphatique) qui enveloppe et irrigue les muscles.

Effets physiologiques déclenchés par l’électro-stimulation

La stimulation par EMS de différents systèmes biologiques présents dans l’organisme, va déclencher dans celui-ci des effets physiologiques, c’est à dire un retentissement sur le fonctionnement du corps humain qui a été mis en évidence  par la recherche médicale .

(cf. Bibliographie scientifique non exhaustive en fin d’article).

 

1. La stimulation des cellules constituant les fibres musculaires, va ainsi déclencher un renforcement du volume musculaire.

La modification conséquente du ratio masse maigre** / masse grasse qui joue un rôle capital dans le métabolisme basal, aidera en retour à contrôler le poids corporel.

** la masse « maigre » étant constituée des muscles du corps

Le renforcement musculaire via l’amélioration consécutive de la force musculaire et de la force explosive, optimisera également l’entrainement et les performances du sportif amateur.

De plus il contribuera à l’acquisition d’une meilleure endurance, d’une moindre fatigabilité et d’une plus grande résistance.

Enfin l’augmentation du volume musculaire est appréciée en esthétique du fait de  l’accentuation des contours musculaires qu’elle induit, qui améliore significativement  la silhouette.

 

2. La stimulation du  système vasculaire global (c’est à dire des systèmes artériel, veineux & lymphatique) qui enveloppe et irrigue les muscles, va entraîner des effets physiologiques bénéfiques sur :

  • l’ensemble du système cardio-vasculaire périphérique
  • le flux sanguin cutané
  • le retour veineux
  • l’oxygénation musculaire et sanguine
  • la détoxination du sang et des muscles
  • la cicatrisation musculaire & cutanée
  • l’aspect général de la peau et en particulier l’aspect en « peau d’orange » propre à la cellulite féminine

Quels bénéfices un particulier peut-il attendre de la pratique de l’électro-stimulation / EMS ?

La revue de l’usage de l’EMS effectué par les professionnels de santé, du fitness et de l’esthétique & dans le sport de haut niveau, ainsi que la description de son retentissement physiologique sur le fonctionnement de l’organisme, font entrevoir les bénéfices qu’un particulier pourra en attendre pour lui-même.

 

1. Chez le sportif amateur ou en fitness

L’EMS facilitera les différentes étapes de :

  • préparation à l’entraînement physique
  • amélioration et/ou entretien de la condition physique & musculaire
  • optimisation du volume musculaire
  • optimisation des performances
  • acquisition d’une meilleure endurance
  • récupération après un entraînement ou une compétition

Le programme « massage » permettra une relaxation après l’effort et un effet décontracturant.

L’EMS est donc un excellent complément de l’entraînement traditionnel, permettant en outre un gain de temps conséquent en réduisant la durée d’entraînement jusqu’à 2,5-3 fois.

 

2. En esthétique

L’EMS apportera une aide efficace dans :

  • l’aide au contrôle du poids
  • l’amélioration et l’entretien de l’aspect de la peau
  • l’amélioration de l’aspect « peau d’orange » de la cellulite féminine
  • l’accentuation de la musculature apparente et donc l’amélioration de la silhouette

Bibliographie scientifique

– 1. Electronique et médecine, J. TREMOLIERES, éditions Radio, 1966

– 2. Processus de récupération en sport, V.M. VOLKOV, F.I.S, 1977

– 3.  Les méthodes modernes de musculation, données pratiques & théoriques (1-2), G. COMETTI, UFR STAPS, Université de Bourgogne-Dijon, 1989-1990

– 4. Neurostimulation électrique transcutanée antalgique et excito-motrice, G. de BISHOP, J. DUMOULIN, éd. Masson, Paris, 1991

– 5. Principe de l’électrostimulation musculaire et recrutement des différents types de fibres, J. DUCHATEAU, Science et Motricité, 16, p. 18-24, 1992

– 6. L’électrostimulation : une revue, L.BOSQUET, Science et Motricité, 29-30, p. 12-21, 1996

– 7. Electrostimulation et récupération, G.Y. MILLET, In : Lutter contre le dopage en gérant la récupération physique, éditions CHATARD, Publications de l’Université de Saint Etienne, p. 183-193, 2003